boxe thaï

La boxe thaï : les équipements et les règles

La boxe thaïlandaise ou boxe thaï ou encore Muay Thaï, est considérée comme un art martial aux jambes pointues. C’est vraisemblablement la boxe qui est la plus complète, car elle fait appel à toutes les parties du corps, afin de pouvoir frapper et atteindre l’adversaire. Dans la boxe anglaise, on se sert des poings, dans la boxe française, on utilise les jambes et les poings, tandis que la boxe thaïlandaise rajoute, en plus, les coudes ainsi que les genoux. Dans cet article, nous allons vous apporter plus d’informations sur ce célèbre sport de combat, qui est de plus en plus prisé.

Quels sont les équipements qu’il faut avoir pour faire de la boxe thaï ?

L’équipement est sommaire dans la boxe thaïlandaise. Le boxeur n’a qu’à porter un simple short ainsi que des gants, cependant, les chaussures ne sont pas autorisées, mais vous pouvez utiliser des chevillières ou alors, vous avez la possibilité de bander vos chevilles pour un soutien supplémentaire, si c’est nécessaire. Pour les autres équipements, on peut citer :

une paire de gants ;
des bandages adéquats ;
des coudières de protection ;
un protège-dents.

Une paire de gants

: les gants sont aujourd’hui un indispensable pour pouvoir pratiquer de la boxe thaïlandaise. Ils vont de 6 à 14 onces, et ce, en fonction du poids du boxeur. Plus le boxeur est lourd, plus les gants sont lourds aussi. Les gants de boxe assurent une protection efficace des mains du combattant, et ce, en faisant en sorte d’éviter des dommages excessifs à l’adversaire. Ils sont généralement fabriqués en cuir naturel ou alors en cuir synthétique.

Des bandages adéquats

: quelques types de boxe thaïlandaise traditionnelle impliquent des combats avec uniquement des bandages enroulés autour des doigts et sans l’utilisation de gants. Mais vous aurez toujours à porter des gants, sauf si vous combattez dans des régions assez éloignées de la Thaïlande.

Dans tous les cas, l’obligation de porter des bandages demeure, car ils protègent vos doigts de la meilleure manière possible. Il est également important de garder vos gants en bon état. Effectivement, les bandages servent à absorber la sueur pour qu’elle ne se faufile pas dans vos gants (ou moins).

Des coudières de protection

: elles sont essentielles lors de l’entraînement ou lors du combat avec vos coudes, car elles offrent une bonne protection. En France, elles sont requises dans les combats pro. Elles offrent une protection similaire à la paire de gants. Les coudes sont solides, mais les coudières permettent d’éviter les blessures qui sont trop profondes, et que les coudes peuvent provoquer sur le visage de l’adversaire.

Un protège-dents

: les protège-dents sont souvent indispensables, aussi bien dans les combats où c’est une obligation, qu’à l’entraînement où des mauvais coups peuvent survenir très rapidement.

Comme son nom l’indique, le protège-dents préserve très clairement les dents, mais il protège également la langue et les joues. Un modèle pour seulement les dents supérieures, peut suffire. Il empêche l’impact entre la mâchoire supérieure et inférieure, sans gêner la respiration.

Quelles sont les règles de la boxe thaï ?

Comme toujours, les règles de ce genre de sport de combat sont assez claires… Mettre à l’amende vos adversaires ! Le but est donc de neutraliser votre adversaire. Un combat officiel se joue en cinq rounds de trois minutes, avec une pause de deux minutes entre chaque round.

Dans le cas où les deux concurrents seraient encore debout après la fin de la cinquième manche, la décision finale sera laissée aux trois juges et aux arbitres. En effet, l’arbitre remplit une carte de pointage à la fin de chaque manche.

Pour ce qui est des points, ils seront donnés en fonction de certains critères. De cette façon, la technique, la précision et, bien évidemment, la puissance de chaque coup sont déterminées. Les compétences de défense et les arts martiaux apparaîtront également.

Bien sûr, comme tous les autres arts martiaux, les boxeurs combattent selon leur catégorie de poids (Poids paille, Poids plumes, Poids moyens, et bien d’autres encore)