boxe MMA

La boxe MMA

Boxe MMA : en quoi consiste cette discipline ?

Le MMA ou la boxe MMA , qui est aussi souvent appelé freefight, combat ultime, combat libre, ou encore full-contact, est en quelque sorte l’héritier de l’ancien pancrace, qui existait déjà depuis environ 2 500 ans. Des pays comme la France, la Turquie, la Grèce, l’Italie, et même l’Espagne, ou encore l’Égypte ont tous été témoins de combats de pancratiastes qui se battaient pendant des heures.

Les règles du combat ont légèrement progressé, et nous l’appelons maintenant MMA.

Boxe MMA, c’est quoi comme discipline ?

Très éloigné des clichés donnés par le film Fight Club version Fincher, en réalité, le MMA se présente plutôt sous la forme de sport transverse regroupant les caractéristiques techniques de multiples pratiques d’arts martiaux et de disciplines de combat : la boxe pieds-poings, la lutte, le Jujitsu brésilien…

Apparu dans un premier temps en milieu professionnel pour ensuite débarquer dans un univers de pratique plus amatrice. La discipline du MMA subit les conséquences négatives liées à son image, déformée par ses détracteurs, qui la considèrent comme une discipline sporadique sans règles, mais depuis lors, on a créé en France une commission spécialisée et une fédération internationale.

Le MMA qui signifie Mixed Martial Arts correspond à un concept qui a pris son essor depuis quelques années, et qui consiste à opposer des boxeurs de disciplines variées autour d’un ring. À présent, ce sport est bel et bien considéré comme une catégorie disciplinaire à part entière.

Par ailleurs, la boxe MMA, telle qu’elle est abordée dans le cadre des clubs agréés, est plutôt adressée à un public amateur tel que vous et moi, qui le lendemain ne souhaite surtout pas se présenter sur son lieu de travail avec un coquard ou le visage fracassé…

En somme, la pratique de la boxe MMA peut parfaitement être considérée comme un loisir selon la pratique qui en est faite.

Les différentes règles de la boxe MMA

De manière générale, la réglementation est relativement la même pour toutes les fédérations, cependant, on note de légères divergences entre les divers pays organisateurs. Vous trouverez ci-dessous quelques grandes lignes du règlement ou plus exactement la série de points à ne pas franchir.

Donc, il est strictement interdit de :

  • Attaquer son opposant au niveau des parties génitales ;
  • Mordre ou arracher les cheveux de son adversaire ;
  • Introduire ses doigts dans les yeux de son opposant ou de les crever ;
  • Frapper le cou, la gorge, la colonne vertébrale, les reins et les articulations ;
  • Introduire des doigts dans les narines, la bouche et les oreilles de I’opposant ;
  • Frapper son opposant au sol avec les pieds ou les genoux ;
  • Frapper quand le signal d’arrêt a été donné par l’arbitre ;
  • Frapper son opposant au sol avec les pieds ou les genoux.

Une rencontre de type MMA dure 3 à 5 minutes, entrecoupées d’une minute de reprise entre chaque tour.

Dans le cadre d’un championnat mondial dont l’objectif est de gagner ou de conserver le titre de champion, la durée du combat peut être étendue de 2 tours de plus, soit un total de 5 tours.

La répartition des boxeurs MMA

Tout comme dans les autres disciplines de combat, les boxeurs sont répartis en plusieurs catégories selon leur poids. Pour valider la catégorie dont ils dépendent, ceux-ci sont tenus d’effectuer une pesée de contrôle un jour avant la rencontre.

Les différentes catégories de poids sont les suivantes :

De 52 à 57 kg Poids Mouches
De 57 à 61 kg Poids Coqs
De 61 à 66 kg Poids Plumes
De 66 à 70 kg Poids Légers
De 70 à 77 kg Poids Mi-Moyens
De 77 à 84 kg Poids Moyens
De 84 à 93 kg Poids Mi-Lourds
De 93 à 120 kg Poids Lourds