Boxe américaine

Boxe américaine : où la pratiquer et quels sont ses avantages ?

La boxe américaine est un sport de combat qui connaît une grande effervescence autant chez les hommes que chez les femmes. La boxe présente plusieurs avantages, d’où son engouement auprès des jeunes, qui recherchent à la fois un sport de combat et un moyen de renforcer sa musculature.

Dans cet article, nous allons nous pencher sur la boxe américaine et parler de ses nombreux avantages, en tant que sport.

En quoi consiste la boxe américaine ?

La boxe américaine est une discipline de combat qui encourage le contact rapproché entre deux combattants.

La boxe américaine est différente de la boxe française sur de nombreux points. Ici, les deux sportifs doivent être rapprochés et faire preuve de concentration et de force, car il leur faudra frapper efficacement.

C’est un sport assez violent ou le KO est autorisé. Une condition physique très haute est recommandée pour pratiquer ce type de sport. C’est une discipline très intéressante, et chaque année, des millions de téléspectateurs et de spectateurs assistent aux combats de boxe, où les plus grands champions s’affrontent.

La boxe américaine regroupe 3 grandes disciplines : le full contact, le light contact et le semi-contact.

Quelles sont les règles de la boxe américaine ?

Ici, seuls les poings et les jambes sont utilisés, et il est interdit de frapper sous la ceinture. Les jambes peuvent faire un balayage sur le chausson en mousse. C’est un sport avec de multiples contraintes disciplinaires et réglementaires, mais la boxe américaine possède une stratégie spécifique propre à elle, dans le sens sportif.

Quelques techniques, parmi d’autres, sont utilisées dans la boxe américaine, les plus courantes sont :

  • le direct ;
  • le crochet ;
  • l’uppercut.

Le coup-de-poing direct peut être court ou bien long. Le crochet est un coup-de-poing circulaire, il existe aussi le swing qui est un coup-de-poing circulaire large. Enfin, l’uppercut est un coup- de-poing remontant de bas en haut.

Quels sont les avantages de la boxe américaine ?

La boxe présente de multiples avantages, tels que :

  • devenir plus agile et plus alerte ;
  • les capacités cardiovasculaires sont augmentées, mais aussi l’endurance et la respiration, sont améliorées ;
  • le corps est tonifié et les muscles sont renforcés ;
  • le stress est évacué, l’estime et la confiance de soi sont renforcées ;
  • la silhouette est affinée, et on perd beaucoup de calories pendant une séance ;
  • on gagne une meilleure mobilité dans l’espace.

Tous ces avantages poussent beaucoup de jeunes à se pencher vers la boxe américaine.

Comment pratiquer la boxe américaine ?

L’entraînement de boxe américaine est important, vous devrez passer par 3 étapes, à savoir :

  • l’échauffement ;
  • la partie principale ;
  • les étirements.

L’échauffement est une suite d’exercices variés, comme le vélo, la corde à sauter, le jogging, etc.

La partie principale consiste à travailler les diverses techniques de la boxe américaine. Cette étape consiste en fait, à réviser les différentes techniques de frappe avec les poings, mais aussi s’entraîner avec un punching-ball, faire un passage au sac de frappe, et exécuter des pratiques sur le ring.

Enfin, l’étape des étirements, est primordiale pour prévenir les blessures musculaires et articulaires.

Où s’inscrire pour faire de la boxe américaine ?

On peut s’inscrire dès l’âge de 5-6 ans, l’âge limite étant de 77 ans. Quant à la boxe professionnelle, elle s’adresse à des sportifs âgés de 18 à 35 ans. En ce qui concerne la boxe amateur, vous pourrez commencer de 13 à 39 ans.

Il existe de nombreux clubs de boxe en France. Il vous conviendra de choisir un bon club qui répondra à vos besoins. N’oubliez pas de vérifier la fiabilité du club de boxe, et de prendre connaissance du matériel mis à la disposition des sportifs.

Il existe divers types de boxe. Renseignez-vous auprès du club si la boxe américaine est enseignée, si vous avez une réponse par l’affirmative, vous pourrez vous inscrire et commencer vos entraînements.